jeudi 1 décembre 2022

Retour


 

5 commentaires:

  1. Joli retour !
    La « peinture avec la lumière » se fait aussi sans mouvement du photographe, il fallait voir la palette des éclairagistes urbains (l'ont-ils vue eux-mêmes ?)...
    Rien d'extra-ordinaire, et pourtant une sensation très forte dégagée par cette vue (nocturne ?) !

    RépondreSupprimer
  2. Quand la lumière sculpte la perspective et nous fait perdre l'équilibre. Bon retour!

    RépondreSupprimer
  3. Une lumière qui met bien en valeur les formes et les reliefs !

    RépondreSupprimer
  4. Jolie ambiance avec ces différents éclairages !

    RépondreSupprimer
  5. Merci. Pour les éclairagistes urbains, probablement plus les achats burocratiques... Oui, la lumière froide sous les escaliers me semblait belle, changeant des autres, plus uniformes et chaudes, dans ce paysage universitaire nocturne.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.