samedi 1 octobre 2016

Huile dans le caniveau


12 commentaires:

Gine Proz a dit…

Comme un morceau de ciel irisé. ..

Mireille a dit…

Une Corse renversée !
Lorsque la pollution devient poétique !

François Le Niçois a dit…

Très belle tache

fanfan du fatras a dit…

J'y vois un monstrueux profil , un peu démoniaque,

ça y est ! je sors encore de l'abstraction, c'est plus fort que moi

manouche a dit…

Un sein irisé.

le bourdon masqué a dit…

bravo
Bzzz...

La Licorne a dit…

Cela me rappelle mon enfance : j'habitais près d'une station-service et j'ai souvent observé, fascinée, ces couleurs-là...Magique.
Et y'a comme une p'tite "tête de dragon" dans ta photo : tu l'as vue ? :-)

Saravati J a dit…

Un foetus joliment coloré !

zerlina a dit…

quand la pollution devient oeuvre d'art

Marie 03 a dit…

On dirait un miroir reflétant un morceau de tableau abstrait

suzanne a dit…

Original et joliment coloré ! :-)

caroludoma a dit…

belle idée !!! j'adore