mardi 1 décembre 2015

Orléans, ses vieux quartiers .


7 commentaires:

Amartia a dit…

Une porte oubliée,mais qui sait se rappeler au bon souvenir des passants.

Gine Proz a dit…

Grande douceur de ton...

manouche a dit…

Contraste entre les angles et les arcs ?

Claudine Le Bagousse a dit…

Le passé rencontre le present .

Christineeeee a dit…

Diable, une porte invisible ! Qui sait, peut-être donne-t-elle sur "le chemin de traverse" ?

suzanne a dit…

Une image très originale :-)

La Licorne a dit…

Mur...mur...