mardi 1 octobre 2013

Le vieillard et l'enfant


15 commentaires:

Claudine Le Bagousse a dit…

Belle imagination ....sourires

manouche a dit…

Il en a vu des générations !

Gine a dit…

Jolie métaphore!

Kat Imini a dit…

J'aime beaucoup cette image, belle et pleine de sens, bravo !

FotoKrat a dit…

l'enfant et l'éléphant?

suzanne a dit…

Une belle idée ! J'aime :-)

fanfan du fatras a dit…

Il reste et nous passons

'Tsuki a dit…

Très belle mise en scène... L'opposition jeunesse / grand âge, mais aussi immobilité et mobilité de l'enfant qui court après son ballon...

Une saynette de théâtre de la vie, un instant d'éternité...

Magnifique idée, superbement mis en image.

François Le Niçois a dit…

Superbe

La Licorne a dit…

Merci...

Savez-vous que les arbres meurent de maladie, d'accidents, des traitements infligé par l'homme...mais pas de vieillesse ?
Ainsi que l'explique Francis Hallé (grand spécialiste du sujet) les arbres, par nature, sont immortels...

A méditer...

Françoise a dit…

J'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup ! :-)

La Licorne a dit…

Depuis toujours j'aime les grands arbres, j'aime les vieux arbres...

J'ai retrouvé le texte dont je parlais un peu plus haut :

"Nous les humains, comme tous les animaux mobiles, dominons l’espace . Les arbres, eux, dominent le temps ; certains vivent des milliers d’années, ils sont potentiellement immortels. L’arbre n’étant pas un individu, il est divisible. Si l’on nous coupe en deux moitiés égales, c’est évidemment la mort, mais l’arbre, coupez-le en deux, cela fera deux arbres. Coupez-le en mille, vous pourrez obtenir mille d’arbres, tous parfaitement viables. En Asie, beaucoup de temples bouddhistes possèdent un figuier qui provenant d’une bouture du figuier sous lequel Bouddha atteignit l’illumination. Cela ne veut pas dire que les arbres ne meurent pas, mais que leur mort est toujours due à des agressions extérieures, les hommes, le feu, les pathogènes, le gel, la pollution. Les arbres ignorent la sénescence, alors que la durée de notre vie animale, humaine, même dans des conditions optimales, reste limitée par notre programme de vieillissement."

Francis Hallé
"Playdoyer pour l'arbre"

http://fredericjoignot.blog.lemonde.fr/2008/10/22/les-arbres-sont-nos-allies-entretien-avec-francis-halle-botaniste-tropicaliste-et-specialiste-de-la-canopee/

zerlina a dit…

j'aime beaucoup.

Godnat a dit…

On ne serait pas aussi beau à son âge...

Yannick a dit…

j'aime