vendredi 1 mars 2013

Bombardier malouin


15 commentaires:

Monika Swuine a dit…

Etonnamment faunesque, ce musicien breton...

Claudine Le Bagousse a dit…

Belle publicité bretonne ..

le bourdon masqué a dit…

à maloui,malouin et demi.
:)à

manouche a dit…

Il a la pierre souple!

La Licorne a dit…

Ben...celui-là, je crois que je l'ai déjà croisé (et pris en photo...)

Y'en a quelques-uns dans les rues de Saint-Malo...

Joli !

Gine a dit…

Je rêve, ou bien a-t-il vraiment perdu ses braies?

Godnat a dit…

Il souffle depuis longtemps, il en parait tout dégonflé.

anne des ocreries a dit…

Joli, j'aime ce petit clin d'oeil..parce que j'aime Saint-Malo.

'Tsuki a dit…

L'est souple, le garçon, dis voir...

François le Niçois a dit…

Et moi qui avait cru voir un talabarder péteur...

suzanne a dit…

Joli :-)

Monika Swuine a dit…

C'est quoi un "talabarder" ?

Christineeeee a dit…

En voilà une position originale pour jouer de son instrument !

François le Niçois a dit…

La bombarde est un instrument de musique à vent à anche double de la famille des hautbois, employé dans la musique bretonne. Le mot « bombarde » provient du latin bombus, signifiant « bourdonnement » ou « bruit sourd ». En breton l'instrument s'appelle ar vombard (mutation de bombard)1 ou an talabard. Un joueur de bombarde s'appelle un talabarder. Il s'agit d'une variante de hautbois populaire spécifique à la Bretagne.

'Tsuki a dit…

(mode spoiler on)

Meuh non, François ! La bombarde, c'est le tuyau qu'on arrache à son biniou quand on l'a crevé au Fest-noz des Lavandières de Minuit !!!!