jeudi 1 mars 2012

Mur-mur des estives





C'est sans doute à Pau que l'on rencontre le dernier fabricant artisanal de parapluie de bergers :


Et le mur de la rue Nogué en fait la louange dans un magnifique trompe - l'oeil.

13 commentaires:

Louis-Paul a dit…

En toute amitié:
J'aime bien ta photo Fanfan mais beaucoup moins l'espace texte avec ces espaces et ces grosses lettres.

Ce serait bien si tous les défiteurs respectaient les conseils d'Eric que je recopie ici:

« J'en profite pour réitérer un ou deux conseils relevant presque de la direction artistique.
Conseil numéro 1, le blabla
Je persiste à croire que les textes accompagnant les photos, en particulier les ambitieux, les longuets et les équivoques, tendent au mieux à aller au détriment de la joie qu'on peut se faire du spectacle essentiellement visuel de l'œuvre photographique et, au pire, de nous en détourner. »
http://defifoto.blogspot.com/2011/03/theme-du-premier-avril-blue.html

Je précise qu'ayant été moi
–même "textivore" sur ce site, j’ai décidé d’éventuellement laissé mes explications en page de commentaire.

Gine a dit…

Mais manque-t-il des photos entre les lignes ? Bizarre ! Cela n'enlève rien au joli trompe-l'oeil et à l'ombre de la grille ...

Godnat a dit…

On dirait que la cycliste discute avec le berger, amusant.

François le Niçois a dit…

Belle photo, mise en page moins réussie

Amartia a dit…

joli face à face.

anne des ocreries a dit…

J'en veux un ! ça m'a toujours fait envie ça !

manouche a dit…

Ouvre le parapluie :nous ne sommes pas tous des as de la mise en page!

suzanne a dit…

Une très belle fresque et, excellent, ce dialogue !:-)

fanfan du fatras a dit…

tout à fait d'accord en ce qui concerne les lettres et le texte, je n'avais pas vu, je ne suis pas une pro de la mise en page, j'ai un peu rectifié, merci de vos conseils

je vais passer chez vous ce soir

Rénica a dit…

bien vu la cycliste sur le trompe l'oeil! (si je peux me permettre j'aurais supprimé le balcon ce qui aurait rendu l'effet plus saisissant de ce dialogue surréaliste)

Monika Swuine a dit…

Belle fresque, et ron ron ron petit patapon. Mais le berger n'aurait-il pas une grosse tête ?

Anne-Ma a dit…

Une belle idée. J'imagine un dialogue entre la cycliste et le berger.

'Tsuki a dit…

J'aime bien la superposition entre la réalité de la dame à bicyclette et la fresque derrière elle : elle s'y intègre presque, c'est fun...

Je ne trouve pas la photo mal cadrée, bien au contraire : c'est un instant saisi sur le vif, et c'est ça qui fait son charme.