samedi 25 février 2012

Mac


Je me disais: notre Timonier souffre de son coeur... Je me disais qu'à défaut de lui envoyer des fleurs, on pourrait lui envoyer un bouquet d'images, tous ici, à son intention... Un témoignage de notre amitié, de notre appétit de vivre et de notre manière de mettre en photo ce qui nous émeut... Si vous passez par ici avant le premier du mois de Mars et que le coeur vous en dit, j'ouvre volontiers la danse par cette prise chez moi d'Eric écrivant... J'aime cette photo de lui, je sais qu'elle le touche aussi, surtout l'évocation du corps féminin derrière... Hé, hé, à vos objectifs!

Blue