mercredi 1 juin 2011

Petit bonheur devenu grand



Le petit bonheur, c'était de voir à Rochefort le week-end dernier un mirage 2000 C avec décor spécial du NATO Tiger Meet 2011, qui s'est déroulé à Cambrai.

Le grand, c'est d'avoir réussi à le prendre aussi net malgré la vitesse, avec mon matériel photo habituel.

15 commentaires:

É. a dit…

:0(

Gine a dit…

Difficile à partager ton petit bonheur ! Bravo quand même pour la photo !

elfine a dit…

oh, qu'il est beau!!! il fallait être bien placé pour faire la photo, effectivement je pense que c'est une grande satisfaction

anne des ocreries a dit…

Bravo pour la prise de vue, elle est vraiment très réussie ! mais alors, comment dire....t'aime ça, toi, les avions de guerre ?

Ces engins-là, perso, je les honnis ! ils passent bas au dessus de chez moi (nous sommes un couloir de basse altitude...) et je ne compte plus les fois où mon bétail, apeuré, s'est jeté sur les barbelés pour fuir, en se déchirant les pis au passage : véto, points de suture, etc....

non vrai, c'est pas ma tasse de thé.

'Tsuki a dit…

J'ai longtemps vécu en pleine vallée du Mars (Cantal), où on vivait quotidiennement des exercices de vols basse altitude, avec vols de nuit le mardi et le jeudi, principalement des mirages et des rafales, parfois même avec franchissement du son à moyenne altitude (bien que ce ne soit autorisé qu'à haute altitude sur les terres) je n'ai jamais vu une seule vache, une seule chèvre ou même un mouton ou la moindre volaille se jeter sur le moindre barbelé.

Tu n'as pas de chance avec tes animaux, Anne ; je suis désolée pour elles, et pour toi, néanmoins : ça ne doit pas être drôle à vivre.

Je n'aime pas les avions de guerre, mais j'aime les avions de chasse ; j'adore particulièrement le mirage, le rafale et l'alfa-jet, pour être précise.

Cela vous paraîtra sûrement bizarre, mais ces avions de chasse m'ont sauvé la vie, et je leur dois une reconnaissance éternelle.

J'ajouterai que j'ai toujours eu un immense respect pour toutes les armes (marine, air ou terre). J'ai fais mes trois jours, et j'ai été très malheureuse de ne pas pouvoir intégrer l'armée pour des raisons médicales.

Je sais que ce n'est pas du goût de tous, et je n'ignore pas que c'est une opinion qui a la vie dure de nos jours, mais notre armée est nécessaire.

Quand nos soldats meurent pour la défense de nos intérêts, je suis le cercueil, et je pleure avec leurs familles.

Le thème du mois, c'était "petit bonheur". J'ai voulu partager avec vous mon petit bonheur du week-end dernier, pas provoquer de réaction négative. Je suis désolée si j'en ai blessé parmi vous avec mon choix.

Mais vraiment, je suis très très fière de cette photo, parce que vous n'imaginez pas à quel point c'est difficile de prendre un avion qui va à cette vitesse en basse altitude avec du matériel inadéquat.

Bon et en plus, c'est un mirage 2000 C, un collector ; sa peinture unique a été faite pour un évènement précis : normalement ils sont en livrée bleue et grise, ces avions... l'escadron auquel appartient cet avion de chasse ferme l'année prochaine, de surcroit...

Ahlala... Le petit bonheur des uns fait le grand malheur des autres, quoi...

manouche a dit…

Le beau zoizeau de fer.

suzanne a dit…

Bravo pour la réussite de la photo !

Rénica a dit…

Belle photo effectivement pas facile à prendre ! Bravo pour le travail !
PS :je ne suis pas très fan de ce genre d'oiseau non plus...

anne des ocreries a dit…

y a pas de jugement de ma part, Tsuki : juste un constat que ces engins affolent mes bêtes en passant ! et quand tu es à cheval....pas drôle ! il n'y a pas assez " d'habituation" de la part des animaux, à ces bruits ponctuels. Je pense que tu as tes raisons pour apprécier, et c'est ton droit le plus strict.

Ils t'ont sauvée, dis-tu ? tu dois avoir une histoire pas ordinaire, alors.....

En tout cas cette photo est très réussie, j'ai bien conscience de la difficulté de la chose.

ne t'en fais pas : tu ne m'as pas froissée, en tout cas - et tu as éveillé ma curiosité sur un point de vue différent, c'est certain. :)

Amartia a dit…

Moi, dans les meeting aériens, ce sont les pilotes que je regarderais ! En tout cas bravo pour la performance.

François le niçois a dit…

J'aime bien que ce ne soit qu'un mirage ;-)

'Tsuki a dit…

HOU, mais ne t'en fais, pas Amartia, je ne vais pas dans les meeting QUE pour voir des avions de chasse, je te le garantie... C'est qu'ils sont joliment entretenus, nos militaires de l'air... (D'ailleurs j'ai eu l'occasion de voir des pilotes grecs sur le Tiger Meet : pas mal, pas mal... Et surtout sympas, moins bégueules que les français, pour le sourire...)

>>> Anne : eh bien disons que sans ces avions, j'aurais continué à boire comme un trou, et je serais effectivement morte, à l'heure actuelle, vu l'état de mon foie en cours de regénération (c'est long et douloureux mais ça vient peu à peu).

Les voir passer dans mon ciel et apprendre à les photographier lors de leurs passages à basse altitude m'a donné un but, l'envie de randonner, d'ouvrir les yeux sur d'autres choses, de communiquer avec de nouveaux gens (merci l'armée de l'air) et finalement le courage de quitter ma saloperie d'ex, qui me regardait crever à petit feu sans lever le petit doigt, à part pour m'enfoncer davantage (il me procurait de quoi assouvir mes vices).

Sans eux je n'aurais même jamais blogué.

Je reste extrêmement surprise que les animaux par chez toi soient si réactifs aux avions de chasse, parce que par chez nous, même mes chats les regardaient passer avec intérêt (ils en avaient moins peur que les tracteurs, c'est dire !)... Les animaux s'y étaient habitués, quoi.

Pour en revenir aux avions de chasse, j'aime beaucoup l'esthétique des avions dassault. Le bruit qu'ils font me plaît aussi énormément. Quant à leur façon de voler, elle me donne autant de vertige que si j'allais sur un grand huit...

C'est devenu une passion pour moi, que d'aller les chasser dans ces grands safaris photo que sont les meetings aériens.

É. a dit…

Moi ce qui me fait gambader
C'est les fils barbelés
J'ai la mine gaillarde
Grâce au gaz moutarde

Y en a ça sera les tanks ou bien les lance-flammes
Mais y a un truc spécial qui moi me réchauffe l'âme

Y a rien qui me fout la trique
Comme la bombe atomique

le bourdon masqué a dit…

Nato Tiger Meet à Cambrai, zarbi?
NTM c'est Marseille.
;-)

'Tsuki a dit…

Ah c'était bienvenue chez les ch'tigres, à Cambrai, cette année...

É. >>> Bien le texte, bien... Effectivement, j'ai toujours un curieux mélange d'émotion quand je vois une explosion atomique (photo, vidéo)... De la répugnance à l'état pure. Et pourtant je mouille. Une sensation sûrement lié à la puissance du truc... On est bizarrement fait, nous autres humains.