mercredi 2 mars 2011

Illégale


24 commentaires:

manouche a dit…

A descendre à skis?

Amartia a dit…

En effet, manouche, ça a l'air glissant.

Gine a dit…

A perte de vue ... belles lignes !

anne des ocreries a dit…

Belles lignes de fuite ! et bel effet de lumière, l'oeil se perd...pourquoi "illégale" ?

rwatuny a dit…

@anne des ocreries

C'est à la bibliothèque nationale du Québec. La photo y est interdite.

C'est donc fait un peu à la sauvette...

Sar@h a dit…

Je me posais la même question qu'Anne.
J'aime le reflet lumineux au centre, il semble guider vers la sortie ?
L'espace a l'air grandiose.

rwatuny a dit…

C'est en effet grandiose.
Mais c'est un peu amplifié par le grand angle de l'objectif.

Dood a dit…

Mmmmmmh la BAnQ.
Stie je l'aime !

Godnat a dit…

Ça brille ! Belle lumière.

le bourdon masqué a dit…

quelques degrés de moins et ça glisse...

suzanne a dit…

Quelle belle lumière et quelle belle perspective !

Anne-Ma a dit…

Superbe lumière pour un effet grandiose.

Françoise a dit…

A la sauvette ? encore mieux ! :-)

Gomeux a dit…

Yeah!
T'as déjoués les cents gardes!

rwatuny a dit…

En fait, ils étaient juste deux et pas mal écoeurés de leur job. Y sont pognés debouts toute la journée.
Me semble que ça serait pas si pire un ptit tabouet.
Entéka.

beatrice De a dit…

Mais où sont les escaliers, pardon, les plates-formes roulantes !

Vu par Doume a dit…

j'm'y vois à vélo !!
;-D

anne des ocreries a dit…

Han ! géniaaaaaal.....merci d'avoir pris cette photo !

rwatuny a dit…

@beatrice De

Pas de plateforme roulante.
Des ascenceurs cependant...
Cachés sur cette photo par le mur de droite.
À gauche, un couloir, puis la rue Berri.
Devant nous, au delà des murs, la rue Maisonneuve, puis l'UQÀM.
Un peu en dessous, le métropolitain.
Derrière nous, les Archives Nationales.

Bibliothécaire anonyme a dit…

Permettez svp... Derrière vous c'est la Collection nationale (collection patrimoniale du QC - documents publiés) Les archives nationales sont au 535 rue Viger (documents non publiés)
Je travaille à la Grande Bibliothèque. Je vous félicite d'avoir réussi à déjouer la sécurité, je vais pas leur dire ;)
Si les photos sont interdites c'est beaucoup pour contrôler la photo illégale de documents.
Quant aux gardiens, il y a une roulement dans leurs tâches quotidiennes. Ils s'assoient pendant quelques heures, rassurez-vous...

rwatuny a dit…

@Bibiothécaire

Merci pour le correctif et de me rassurer sur la situation des gardiennes et gardiens.

Question photo, lors d'un incident auquel j'ai assisté, le gardien a interdit à des touristes de prendre une photo de l'architecture intérieure. J'ai peine à voir comment ça peut aider à contrôler la photo de documents.

Ça me chatouille un peu car c'est une tendance en ce moment de restreindre pour toutes sortes de raisons plus ou moins pertinentes la photographie en public.

Bibliothécaire anonyme a dit…

Oui je sais c'est sévère surtout quand on sait que les musées laissent les gens photographier les oeuvres (ce qui m'énerve beaucoup mais bon, c'est personnel..)

Le contrôle de photos de documents dans le sens qu'on interdit la photo, peu importe l'angle, le sujet ou whatever de façon à ne pas avoir à justifier "oui si..." "non si..." Vous savez, je suis pas nécessairement d'accord mais si vous aviez idée du nombre d'interventions que la sécurité et le personnel doivent se taper par jour pour des questions aussi niaiseuses que "svp pas de cellulaire" "veuillez remettre vos souliers dans vos pieds et vos pieds sur le plancher" sans compter les cas beaucoup plus extrêmes (drogues et traffic, sans abris qui transportent sur eux des choses que je ne nommerai pas, crise de nerfs d'usager qui capotent pour une amende de 25 cennes, d'autres qui capotent parce qu'ils sont en retard de 5 minutes et qu'on a attribué l'ordinateur à un autre, menaces physiques etc) Enfin...

Biblio (suite) a dit…

Rwatuny, vs en avez des blogues dites donc....

Je suis arrivée ici par hasard en visitant le blogroll de quelqu'une

Je reviendrai. J'aime la photo, j'en fais ...pas assez

rwatuny a dit…

@Bibliothécaire anonyme

Bien d'accord pour les musées surtout les flashs. Je déteste les flashs.

J'étais au planétarium, et des idiots photographiaient avec leur flash. Ça leur était pas rentré dans la fève (pardon aux fèves) qui leur sert de cerveau que tu ne peux pas photographier une projection lumineuse en la noyant dans plus de lumière. Argh !

C'est bien triste ce que vous me dites sur la situation à la bibliothèque. J'imagine que ça découle de la grandeur et du positionnement.

Côté photo, et bien il vous faudra participer !
Avoir un défi, ça remue les méninges...