lundi 1 novembre 2010

C'est la fin

Carré de maison qui n'en a plus pour longtemps. C'est carrément la fin...

17 commentaires:

Corinne LaFlaquière a dit…

J'aime vraiment que les fenêtres soient encore là, comme en équilibre...

Barbe blanche a dit…

Elles ont résistées aussi longtemps qu'elles ont pu, mais...

'Tsuki a dit…

Elles ont résisté le temps de la photo, en tous les cas... C'est une maison qui a subi un incendie, non ? Ça doit être carrément dur, pour les gens qui ont dû laisser pour proie aux flammes tant de leur vie...

Barbe blanche a dit…

Un incendie, non, Une maison démolie et chaque planche a été récupérée...
Ce fut son dernier dimanche...

Gine a dit…

Mais que va-t-on faire des carreaux ? Carrément perplexe !

- Lucie - a dit…

C'est magique Barbe blanche! J'aime beaucoup!

Hubert a dit…

C'est la maison des courants d'air non?...

Sar@h a dit…

D'où l'avantage de la construction bois, on peut tout récupérer !
Bizarre, en général, ce sont les fenêtre qui partent en premier.

suzanne a dit…

Comme dans un film... ! Belle photographie ! :-)

Anne-Ma a dit…

Carrément triste, je trouve la fin de la maison. Une jolie photo

Françoise a dit…

Il ne reste plus que les ouvertures... ;-)

anne des ocreries a dit…

Oooooooooooh ! elle est chouette ta photo, B.B. !

Vu par Doume a dit…

ah : elle n'est pas en construction !!
;-D

Barbe blanche a dit…

Je dois remercier les démolisseurs,ils m'ont laissé le temps de prendre cette image...

illie a dit…

ça devait être chouette de vivre dans les sapins, comme ça...

Barbe blanche a dit…

Oh que oui, c'est vraiment chouette de vivre dans les sapins, il y en a plein juste derrière chez moi...

Pénéloop a dit…

Mieux vaut un petit nid douillet
chez soi
Qu'un grand vide chez les autres...

Pénéloop