mardi 12 octobre 2010

Livraison retardée de la fenêtre


Vue sur la baie de Baie St-Paul et les montagnes de Charlevoix P.Q

10 commentaires:

piedssurterre a dit…

Pas mal la vue !
J'espère que ta douce va mieux.
Bises

Gine a dit…

Gros retard, mais très drôle !

anne des ocreries a dit…

Oh ! ça donne envie de sauter illico dans un avion !
Chouette vue, Gaétan !

manouche a dit…

livraison retardée,peut être, mais j'achète le petit dej, la fenêtre et le paysage...

Dave a dit…

thats a lovely window view!

Kraxpelax a dit…

The Moon
shines
on a cat

Meow

As a native Swede, I am particularly proud of my love poetry suite Sonnets for Katie.

My Poems

My wallpaper art Babes!

Sexuality introduces Death to Being; and indeed Life simultaneously. This is the profound Myth of the Eden. The work of the Serpent. Bringing us out of "blessed" Standstill. So, in contrast to the mindless pietism of vulgar Christianity, my personal "Christo-Satanism" should be given serious thought by the Enlightened Few, the Pneumatics, the 1% Outlaws. The Light Bringer must be rehabilitated, beacause if not, the All of it simply doesn't make sense: true Catholicism is necessarily Meta Catholicism.

My philosophy

My poetry in French:

Poétudes

My poetry in German:

Fremde Gedichte

And: reciprocity: for mutual benefit, you will do me a favor promoting your own blog on mine!

Yours,

- Peter Ingestad, Sweden

Françoise a dit…

La vue sur la table n'est pas mal non plus... ;-)

gaétan a dit…

Merci

Sar@h a dit…

La râleuse : Où qu'elle est la Baie de Saint-Paul ? Je ne vois que les montagnes !
Moi, il ne faut pas m'en promettre !

Hormis le cendrier, ou alors on ouvre la fenêtre, c'est une bien belle vue pour commencer la journée !

gaétan a dit…

ouais la photo ne rend pas hommage à la baie mais elle est bien là à gauche entre la fenêtre et les montagnes en fermant les yeux tu te l'imagines et tu peux lui donner l'air que tu veux ;-) quand au cendrier sais pas je ne fume plus et il devait avoir une autre utilité.
Je vais quand même voir ce que je peux faire...